Une action conjointe entre les organisations de prestataires et OpenHealth

 

Santédom Stat

Paris, le 13 juin 2019 - Les trois organisations représentatives de la profession des prestataires de santé à domicile/prestataires de services et distributeurs de matériels1, la Fédération des PSAD, l’UNPDM et l’UPSADI, annoncent le lancement de SantéDom Stat, l’observatoire de l’activité des prestataires de santé à domicile. Outil stratégique de maîtrise et de pilotage de leur activité par les prestataires eux-mêmes, SantéDom Stat fournira en continu des données fiables et actualisées pour mieux comprendre et analyser ce secteur en plein développement, au service des professionnels, des patients qu’ils accompagnent quotidiennement et de l’efficience du système de santé. La mise en œuvre de SantéDom Stat a été confiée à la société française OpenHealth, spécialisée dans la collecte et l’analyse, en temps réel, des données de santé.

La santé à domicile représente aujourd’hui un enjeu crucial en raison de l’augmentation de la prévalence des maladies chroniques, du vieillissement de la population et du développement de l’ambulatoire. Les prestataires de santé à domicile/prestataires de services et distributeurs de matériels assurent la mise à disposition à domicile des services et des dispositifs médicaux nécessaires au traitement des patients (systèmes de perfusion, matériels d’assistance respiratoire, systèmes d’insulinothérapie par pompe externe, etc.) ou à la compensation de leur perte d’autonomie. Maillons essentiels de la chaîne de soins, les prestataires accompagnent, chaque jour, plus de 2 millions de patients à domicile. Ils répondent ainsi à l’aspiration des patients à être traités chez eux et participent à la mise en œuvre du virage ambulatoire, pierre angulaire de la Stratégie nationale de santé.

La base SantéDom Stat permettra, à partir de la collecte quotidienne des données anonymisées d’activité des prestataires, de mettre à disposition des organisations représentatives de la profession et de leurs adhérents, des indicateurs robustes sur l’économie de la prestation de santé à domicile. Cet observatoire s’appuie sur les capacités de collecte et de traitement réalisées, en temps réel, au sein de l’environnement de confiance, sécurisé, mis à disposition par OpenHealth (société française experte dans l’analyse des données de santé). SantéDom Stat sera hébergé par OpenHealth, sur la plateforme « The Hub » d’analytics en ligne.

Porté conjointement par les trois fédérations représentatives, SantéDom Stat illustre la mobilisation de toute une profession au service d’un objectif commun : se doter d’un outil stratégique de maîtrise et de pilotage de l'activité qui permettra également à la profession de se renforcer, de manière responsable et transparente, dans la négociation avec les pouvoirs publics.

Pour Charles-Henri des Villettes, Président de la Fédération des PSAD, « Cet outil est absolument indispensable dans un contexte budgétaire de plus en plus contraint, où l’anticipation des évolutions passe par une analyse fine de l’activité. Il constitue en outre un moyen d’objectiver nos analyses et favorise, pour chacun, une meilleure connaissance de son activité par rapport au marché. »

Pour Fabrice Camaioni, Président de l’UNPDM, « Les négociations avec le CEPS portant essentiellement sur des révisions tarifaires des produits et prestations inscrits à la LPPR, il est fondamental que les organisations syndicales disposent de toutes les données, sectorielles et/ou globales. Aujourd’hui, nous travaillons sur des statistiques fournies par l’assurance maladie sans que nous ayons la certitude de leur exhaustivité. Je considère que le combat est inégal et nous souffrons de ce déficit d’informations permettant d’appréhender au mieux l’activité des Prestataire de Services et Distributeur de Matériels (PSDM). Les choses doivent changer et cela par la création d’un outil que chaque PSDM se doit d’alimenter, pour sa propre défense professionnelle. »

Pour Didier Daoulas, Président de l’UPSADI, « Si le secteur de la prestation de santé à domicile est dynamique en majorité, pour des questions démographiques, le budget de l’Etat dévolu à la santé n’évolue pas au même rythme, loin s’en faut ! Entre les deux, les prestataires doivent être armés pour pouvoir défendre leurs positions et continuer à exercer leur mission dans l’intérêt des patients. Avec SanteDom Stat, nous allons enfin nous doter d’un outil de pilotage et de négociation « objectif » qui nous permettra de discuter à armes égales avec le Ministère. »

Pour le Dr Patrick GUERIN, président directeur général de la société OpenHealth, « le développement de la prestation de santé à domicile est une opportunité pour les patients et pour l’efficience de notre système de santé ; le projet SantéDom Stat est un projet ambitieux d’intérêt public auquel OpenHealth est fière d’apporter ses solutions technologiques et ses capacités juridiques et d’accompagnement ».

 

_______________________________

1Article L5232-3 Code de la santé publique

 

 

À propos de la Fédération des PSAD, de l’UNPDM, de l’UPSADI

Depuis plusieurs années, les prestataires de santé à domicile/prestataires de services et distributeurs de matériels sont devenus des acteurs majeurs de la filière de soins. Véritable alternative à l’hospitalisation, la prestation de santé à domicile répond à la volonté des pouvoirs publics de favoriser des modes de prise en charge moins coûteux que l’hospitalisation traditionnelle ainsi qu’à la volonté des personnes de demeurer dans un environnement familial.

Représentant près de 2 000 acteurs de toutes tailles répartis sur l’ensemble du territoire, les prestataires emploient quelques 25 000 salariés et créent des emplois de proximité ; ils prennent en charge 2 millions de patients chaque année, dans les domaines de l’assistance respiratoire, de la perfusion, de la nutrition, de l’insulinothérapie, du maintien à domicile de malades chroniques, de personnes âgées et de personnes handicapées.

La Fédération des PSAD - issue du rapprochement du SYNALAM et du SYNAPSAD -, l’UNPDM et l’UPSADI, organisations professionnelles indépendantes, disposent chacune de leurs propres spécificités. Ensemble, elles représentent plus de 80% du secteur en termes d’activité et dans toute sa diversité : sociétés unipersonnelles locales, PME régionales, grands groupes nationaux voire internationaux et structures d’origine associatives.

 

À propos d’OpenHealth

La société OpenHealth Company est leader français dans la collecte et l’analyse en temps réel des données de santé. OpenHealth commercialise des services d’analyse de données essentiellement on-line, fondés sur des données en vie réelle pour répondre aux besoins de l’industrie des produits de santé et de santé publique. Cette expertise s’appuie sur la collecte et le traitement de volumes massifs de données de santé issues de sources variées : données de consommation de produits de santé en pharmacie (panel de 10 700 pharmacies françaises), données sectorielles, données longitudinales patients, données cliniques, données internationales. La société dispose en outre de la capacité à agréger tout autre type de données, dont les données issues de sources publiques. OpenHealth a lancé en 2017 Le Hub, premier outil d’analytics full web en France pour le suivi en temps réel des données de santé. OpenHealth emploie 45 personnes réparties entre son siège parisien et son site de production à Vannes et réalise un chiffre d’affaires de 8 M€.

 

Contacts

Pour la Fédération des PSAD :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 48 45 01 53

Pour l’UNPDM :
Heidi Grando : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 01 42 71 11 77

Pour l’UPSAD :
Nathalie Creveux : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 60 16 61 40

Pour OpenHealth :
Catherine Commaille-Chapus : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 02 97 68 37 00

 

Télécharger le communiqué de presse.

Actualité

31 mai
31 mai
31 mai