Nous contacter

Catherine COMMAILLE-CHAPUS - Directrice de la Stratégie

Catherine COMMAILLE-CHAPUS

Directrice de la Stratégie

 

Actualité - Commentaires

24/03/2017
L'incidence des gastro-entérites est à son minimum. Cet hiver l'épidémie a été d'assez faible intensité. Le pic a été observé entre Noël et le jour de l'An, le 28 décembre, ce qui est quasiment systématique pour ce syndrome.

Lire les commentaires précédents

20/12/2016
La gastro-entérite suit la progression saisonnière classique, mais à un niveau très élevé.

26/10/2016
Une incidence élevée pour la saison encore loin du pic épidémique
Le nombre de cas de gastro-entérite augmente régulièrement depuis début septembre, et au 24 octobre, la valeur de l’IAS® OpenHealth était de 124. C’est une valeur record pour la saison ; les valeurs des six dernières années pour ce jour de l’année étaient en effet comprises entre 94 et 113. Nous sommes cependant encore loin des valeurs observées au pic épidémique. Ces six dernières années les valeurs maximales ont été comprises entre 142 et 255. Il est remarquable que tous les pics ont été observés entre le 27 décembre et le premier janvier. Les prévisions OpenHealth sont que l’épidémie de gastro-entérite 2016-2017 sera sans doute très forte et culminera fin décembre. Ces prévisions sont basées sur un modèle qui prend en compte tous les achats en pharmacie, qu’ils soient avec ordonnance ou sur conseil du pharmacien. L’analyse d’OpenHealth peut donc différer de celles des réseaux fondés uniquement sur les observations de médecins généralistes (Sentinelles et IRSAN) ; on sait en effet que l’arbitrage des patients entre la visite chez un médecin et l’achat hors prescription varie au cours de l’année. En particulier, le recours au médecin est proportionnellement moins important pendant les vacances scolaires, ce qui peut conduire certaines méthodes à sous-évaluer le pic épidémique durant ces périodes, pic observé par OpenHealth.

04/02/2016
Une épidémie hivernale de faible intensité
Comme chaque année, l’incidence des gastro-entérites a augmenté pendant cette période hivernale. Cette saison est cependant atypique car l’intensité de l’épidémie est faible. Le maximum a été atteint, comme chaque année entre Noël et le premier de l’an, mais le pic de l’indicateur OpenHealth n’a été que de 145, la plus faible valeur de ces six dernières années. Depuis ce pic, le niveau observé est relativement stable et devrait commencer à baisser à partir de fin février. A noter que le pic de décembre est observé à une époque de l’année où les traitements sont majoritairement achetés hors-prescription médicale.

Les IAS® : Indicateurs Avancés Sanitaires

IAS® Syndromes grippaux
IAS®
Syndromes grippaux
 
IAS® Vaccination grippe
IAS®
Vaccination grippe
 
IAS® Allergies
IAS®
Allergies
 
IAS® Gastro-entérite
IAS®
Gastro-entérite
 
IAS® Baclofène
IAS®
Baclofène
 
IAS® Poux
IAS®
Poux
 
IAS® Gale
IAS®
Gale
 

Les cookies vous permettent de bénéficier de nombreuses fonctionnalités afin d'améliorer votre expérience sur le site OpenHealth.fr.
En utilisant ce site, vous acceptez de recevoir des cookies conformément à notre politique de confidentialité.