L’objectif de l’indicateur Avancé Sanitaire (IAS®) « Syndrome Grippal » est de contribuer à la surveillance des syndromes grippaux en France en apportant des informations complémentaires à celles des réseaux Sentinelles et Grog.

Le modèle utilisé pour l’IAS® Syndromes grippaux est basé sur le suivi d’un ensemble de médicaments prescrits en cas de suspicion de grippe saisonnière en France et utilise les méthodes d’analyse et de représentations développées par OpenHealth. Cet indicateur est fortement corrélé avec les données du réseau Sentinelles.

L’IAS® est calculé chaque jour en employant une méthode de lissage temporel : les informations des sept jours précédents et des sept jours suivants sont prises en compte pour calculer la valeur d’un jour donné.

Incidence

Incidence nationale
syndrome grippal
ias grippe grahp

Historique

Découvrez l'historique de l'incidence en vidéo
Cartogrammes de l'IAS® de 2015 à 2016
ias youtube grippe
 

Nous contacter

Catherine COMMAILLE-CHAPUS - Directrice de la Stratégie

Catherine COMMAILLE-CHAPUS

Directrice de la Stratégie

 

Actualité - Commentaires

24/03/2017
Comme OpenHealth l'avait annoncé dès le 11 janvier, le pic de la saison de syndromes grippaux a bien été atteint dès le 3 janvier 2017. Cependant, on a ensuite observé un long plateau, jusqu'à fin janvier. L'épidémie 2016-217 a donc été, au niveau national, davantage caractérisée par cette dynamique particulière, que par son intensité, qui a été moyenne -même si la surmortalité hivernale a elle été élevée. Au niveau régional, la situation est contrastée, avec un quart sud-est où l'épidémie a atteint un pic franc tout début janvier (anciennes régions Rhône-Alpes, PACA et Franche-Comté) alors qu'au sud-ouest (Aquitaine et Poitou-Charentes) le pic était aussi franc mais fin janvier. Il serait intéressant de comprendre la cause de cette variabilité interrégionale et de déterminer si le même phénomène est observé pour la surmortalité hivernale.

11/01/2017
Avec 294 cas pour 100 000 habitants le 11/01, l’épidémie reste fortement présente mais le pic a été passé le 3 janvier.

Lire les commentaires précédents

20/12/2016
La grippe est là
L’épidémie de grippe s’installe progressivement sur l’ensemble du territoire, avec une courbe en forte hausse depuis début décembre.

04/11/2016 
A début novembre, l'incidence des syndromes grippaux est encore très faible (2,7 cas pour 100 000 habitants)
Comme les années antérieures, un léger pic a été observé début octobre avec un maximum de 5,5 cas pour 100 000 habitants le 12 octobre. Avec les mois de novembre et décembre, nous entrons en plein dans la période propice au développement des épidémies de grippe saisonnière. L'Indicateur Avancé Sanitaire, actualisé deux fois par jour, est à la disposition du public et des autorités pour détecter au plus tôt le démarrage de l'épidémie.

06/04/2016
Après le rebond observé en mars, en particulier dans l’ouest de la France, l’épidémie de grippe saisonnière semble cette fois-ci bien derrière nous. Au niveau national, le pic a eu lieu le samedi 19 mars. Avec un indice à 164, l’incidence au pic a été cependant sans commune mesure avec celle de la saison 2014-2015 où il avait atteint 1082.

17/03/2016
Alors que l’épidémie hivernale semblait avoir atteint son pic le 21 février, l’incidence de la grippe est en recrudescence depuis le mercredi 2 mars. La courbe dessine ce qui pourrait être comme une seconde vague épidémique au cours de la même saison. Les conditions météorologiques très particulières de cet hiver (très doux puis une vague de froid tardive) sont peut-être à l’origine de ce phénomène.

02/03/2016
Le pic de d’épidémie de grippe saisonnière a été atteint, au niveau national, le dimanche 21 février
Cette date est dans la fourchette annoncée par OpenHealth le 27 janvier dernier (entre le 18 et le 25 février) . Le pic aura été plus précoce dans les premières régions touchées : 31 janvier dans l’ancienne Basse-Normandie, 2 février en Bretagne. L’épidémie 2015-16 aura été d’intensité beaucoup plus faible que celle de l’année dernière, qui avait entraîné une surmortalité importante. Cette alternance d’années à forte et faible intensité est un phénomène très régulièrement observé et est probablement due à la persistance d’une d’immunité de population après les épidémies massives.

27/01/2016
En 2014-2015 l’épidémie de grippe saisonnière avait été très forte et le pic épidémique avait culminé le 7 février
Cette année l’épidémie s’annonce plus tardive et très probablement de plus faible intensité. Bien que le nombre de cas reste assez faible on note une tendance régulière à l’augmentation de l’incidence depuis début janvier. Cette épidémie semble démarrer dans l’ouest du pays (Bretagne, Pays-de-la-Loire et ancienne Basse-Normandie) où il y a environ dix fois plus de cas que dans le reste de la France. Le Pic épidémique devrait-être atteint entre le 18 et le 25 février.

02/12/2015
Au 30 novembre, l’incidence des syndromes grippaux est encore très faible (3,1 cas pour 100 000 habitants)
Comme les années antérieures un léger pic a été observé fin septembre, avec un maximum de 4 cas pour 100 000 habitants le 24 septembre. Avec le mois de décembre nous entrons en plein dans la période propice au développement des épidémies de grippe saisonnière. L’Indicateur Avancé Sanitaire, actualisé deux fois par jour, est à la disposition du public et des autorités pour détecter au plus tôt le démarrage de l’épidémie.

Alors que l’épidémie hivernale semblait avoir atteint son pic le 21 février, l’incidence de la grippe est en recrudescence depuis le mercredi 2 mars. La courbe dessine ce qui pourrait être comme une seconde vague épidémique au cours de la même saison. Les conditions météorologiques très particulières de cet hiver (très doux puis une vague de froid tardive) sont peut-être à l’origine de ce phénomène.

Les IAS® : Indicateurs Avancés Sanitaires

IAS® Syndromes grippaux
IAS®
Syndromes grippaux
 
IAS® Vaccination grippe
IAS®
Vaccination grippe
 
IAS® Allergies
IAS®
Allergies
 
IAS® Gastro-entérite
IAS®
Gastro-entérite
 
IAS® Baclofène
IAS®
Baclofène
 
IAS® Poux
IAS®
Poux
 
IAS® Gale
IAS®
Gale
 

Les cookies vous permettent de bénéficier de nombreuses fonctionnalités afin d'améliorer votre expérience sur le site OpenHealth.fr.
En utilisant ce site, vous acceptez de recevoir des cookies conformément à notre politique de confidentialité.